Personne ne peut t’obliger à jeûner et personne n’a le droit de t’obliger de ne pas jeûner

Certains croient qu’il y a une loi qui oblige les cafés et restaurants à avoir une autorisation pour servir pendant le mois de Ramadan en Tunisie. Ceci n’est pas vrai. D’après le juge Faouzi Maalaoui, « il n’y a pas un texte législatif qui édicte de telles mesures ».  Cependant, d’après M. Maalaoui,

« Il revient aux collectivités publiques territoriales (gouvernorat) et locales (communes), dans l’exercice de leurs prérogatives de police administratives de décréter des mesures de réglementation et même de prohibition de certaines activités, manifestations …en vue de préserver l’ordre public social, économique, moral et même esthétique. Ces mesures se doivent d’être, nécessaires, limitées dans l’espace, dans le temps et ne doivent en aucun cas porter atteinte à l’essence des droits et libertés individuelles et/ou collectives. »

Tous les Tunisiens ont donc le droit de manger pendant ce mois. Jeûner est un choix personnel et un droit-malheureusement bafoué en Chine-, ne pas jeûner est aussi un choix personnel et un droit-erroné en Tunisie et dans d’autres pays. Certains sont obligés de se cacher pour manger, d’autres passent à l’action et obligent des cafés/restaurants à fermer …

Rappelons que la foi ne peut en aucun cas être imposée. Ce qui me plait dans ce livre qu’est le Coran, c’est que le Dieu lui-même rappelle qu’on ne peut contraindre autrui à la foi. « Si ton Seigneur l’avait voulu, tous ceux qui sont sur la terre auraient cru. Est- ce à toi (Muhammad SAAS) de contraindre les gens à devenir croyants ? » Sorate Jonas, verset 99.

Pourquoi est-il important d’avoir la liberté de croire ou de ne pas croire …La liberté de conscience est un droit dans notre constitution mais aussi un principe fondamental en Islam. Le verset 99 de la sourate de Jonas devrait faire réfléchir certains… Quant à ceux qui ont été contraints de fermer leurs commerces, ils devraient porter plainte.